Bruyère en bord de mer…

Il y a quelques mois, j’ai eu un craquage complet pour une petite blouse en prince de galle aperçue dans la vitrine d’une enseigne de prêt à porter. Sitôt aperçue, sitôt réalisée! Je vous en avait d’ailleurs longuement parlé ici.

La petite blouse en question était associée à une chemise blanche en superposition. J’avais franchement adoré le rendu, mais je n’avais pas dans mon dressing de pièce de ce genre.

Il faut dire que les chemises et moi, nous ne sommes pas très copines…

J’ai beau en voir fleurir toute l’année sur la blogosphère, de plus jolies les unes que les autres, une fois sur mes épaules, il se produit comme un effet « mouais bof… »…

Loin de moi l’idée de faire ici de la psychanalyse de comptoir, mais une petite voix intérieure me souffle que la passion (et surtout l’insistance…!) de madame ma mère pour que j’en porte durant mon adolescence ne doit pas être si étrangère au sentiment qui m’habite lorsque je caresse l’idée d’en enfiler une.

Néanmoins – caprice quand tu nous tiens- je me suis mis en tête de me coudre une chemise blanche.

Mon choix s’est porté sur la chemise  Bruyère de Deer and Doe. J’adore positivement les patron Deer and Doe. Un brin rétro, parfaitement coupés pour les femmes plantureuses. Je commence d’ailleurs à avoir une jolie collec’ de patrons de la marque!

Pour la couleur, pas de prise de tête, on a dit Blanc!

Un petit tour chez Toto plus tard, me voilà au travail à l’atelier perché.

Pour la réalisation, comme d’hab, aucun stress, tout est parfaitement expliqué! Limpide!

Ce qui ne m’a pas empêché de monter mes manches à l’envers… Hum, Hum…!

Nous avons profité d’une belle journée de soleil dimanche dernier pour se faire une virée familiale à Saint Malo et (accessoirement) immortaliser la bête! Vous me pardonnerez pour le côté chiffon de ma chemise… Par 10 degrés dehors, j’ai eu la coquetterie de porter un pull et une doudoune  par dessus avant de prendre des photos… Shame on me!

IMG_1490IMG_1489IMG_1488

IMG_1486IMG_1485IMG_1481IMG_1480IMG_1476

Et alors, cette chemise?

Bon, on ne va pas se mentir, ce n’est pas franchement ma came… J’ai toujours une fâcheuse tendance à me sentir engoncée dans ce genre de vêtement. Je ne nie pas que la coupe est superbe, et très (trop?) recherchée… tout ça est vrai, mais je crois que j’ai un problème de fit… je trouve le col vraiment très grand? Ça donne du coup ( et surtout en blanc) un effet méga Classico-classique, avec lequel j’ai du mal…

Et puis, peut être est-ce du à mon travail, mais je ne peux m’empêcher de penser au fameux effet blouse blanche… Ce qui peut encore passer la semaine, mais alors le week-end, c’est non!

 

Ceci étant, je ne rejette pas complètement l’idée de récidiver avec un autre tissu, et en version robe pour le printemps… A suivre donc!

Allez comme je suis sympa et que je n’ai pas une once d’amour propre mal placé (aaarrrrggghhhhh….) je vous montre mes belles manches montées à l’envers!

IMG_1482

A très vite…

Kenavo.

C.

IMG_1469

Chemise Bruyère de Deer and Doe

Tissu et boutons Toto Rennes

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s