Joseph #jecoudsmagarderobecapsule2017

Je profite du dernier jour de janvier pour rendre ma copie pour #jecoudsmagarderobecapsule2017

Voici donc comme promis Joseph!

img_3071

 

Rhaaaaa…! Joseph….! Il n’est pas arrivé sans grosses suées celui-là!

Coudre Joseph, s’est avéré aussi passionnant que déroutant…! Lire la suite

Publicités

#jecoudsmagarderobecapsule2017

Ca fait plus d’un mois que j’ai lu pour la première fois l’article de Clotilde sur le projet de coudre une garde robe capsule tout au long de l’année 2017.

Et hier encore, j’hésitais toujours sur ma participation à ce défi … hum…

#jecoudsmagarderobecapsule2017 est vraiment une très belle idée, séduisante même…

Mais j’ai un vague sentiment de courir vingt-cinq deux lièvres à la fois…!

J’aurai néanmoins le sentiment de passer à côté d’une belle occasion de créer du lien, surtout pour moi qui couds souvent en solitaire…!

C’est donc finalement aujourd’hui, plus près de la date de présentation de la première pièce de ce projet que de la parution de l’article de Clotilde que je me décide à tenter le coup!

 

jecoudsmagarderobecapsule

 

Tout le petit monde de la couture est probablement déjà au courant des tenants et des aboutissants de ce projet.

Pour ceux et celles qui n’auraient pas suivi, je vous laisse prendre connaissance de la règle du jeu ici.

L’idée est donc de coudre douze projets, un par mois de l’année, dans douze catégories différentes.

Je rends donc ma copie-liste de projets aujourd’hui, et je fonce coudre la première pièce qui doit être rendue mardi prochain aaaaarrrrrrgggghhhhh dans quelle galère me suis-je embarqué!!!!!!!

J’ai pas mal zoné en sous marin comme d’hab… sur bon nombre de blogs et je note que beaucoup de blogueuses vont tenter d’utiliser leurs patrons en stock ou les tissus qu’elles possèdent déjà. De mon côté, étant pour des raisons diverses et variées, relativement sobre sur mes achats de patrons, je vais profiter de ce projet pour acheter des patrons que je n’ai pas encore, et devant lesquels je bave depuis probablement plusieurs années pour certains!

Et puis, histoire de se faire vraiment plaisir, l’idée pour moi va être de hacker plusieurs patrons afin de pouvoir me confectionner des pièces aperçues dans certaines boutiques en ligne mais dont les prix ne me permettent guère plus que de baver encore m’extasier sagement…

 

Voici donc les modèles en images auxquels je pense m’attaquer cette année ( sous réserve de gros coups de coeur, ou autres impondérables!)

 

  • En janvier, une veste:

 

 

Photos Des petites choses

La veste Joseph de Ready to Sew, gros coup de coeur de cette fin d’année 2016, avec la chemise Jane de la même marque.

 

  • En février, haut chaine et trame:

 

blouse-virginie-bp

Blouse Virginie – Balzac Paris

La blouse Virginie Balzac Paris, sur base d’un patron manches raglan de mon stock. Il me semble que j’en ai un dans mon stock de magazines La Maison Victor, et je compte bien copier m’aider du tuto des petites choses again, dont le blog au passage est juste canon!

 

  • En Mars, nous aborderons (ou pas) le cas de la lingerie:

 

Et plutôt pas d’ailleurs…!

Je vais plutôt me rabattre sur un pyjama, en mode total look pour une fois, avec une veste de pyjama digne de ce nom, moi qui me contente toujours de ne coudre que les bas!

 

Modèles 110 A et 111 issus du dernier Burda de janvier 2017

  • En avril, un haut en jersey:

 

mariniere-des-petits-hauts

Pull Armande – Des petits Hauts

Je ne sais pas encore sur quelle base de patron je vais m’appuyer pour réaliser cette marinière à volant « Des petits Hauts » de la nouvelle co. Mais elle me fait bien craquer!

Peut être le sweat Courcelles de Cozy Little World

 

  • En Mai, une jupette!

 

1001-perles-photo1001-perles-dessins-techniques

 

L’incontournable mais néanmoins jamais tentée jupe 1001 Perles, pour accueillir les beaux jours!

 

 

  • En Juin, mois béni de mon Birthday, je vais tenter la Combinaison, pour 100% de plaisir et d’audace!

 

dominique-jumpsuit

Et l’élue est Dominique de République du Chiffon!

Mais euh bon, comment dire… pas en jacquard…! Je l’imagine bien unie en lin ou en tencel… à Voir…

 

  • En juillet, un short:

 

Short festonné de petite guimauve

Un short châtaigne de Deer and Doe of course, qui colle bien à ma morphologie!

Mais pour ce patron cousu et recousu presque 10 fois,  que ce soit pour moi ou pour les filles de la maison, je choisirai cette fois ci une version festonnée.

 

  • En août, pour la catégorie Maillot de bain:

 

Et bien je ne vais pas coudre de maillot de bain…!

Et pourtant Dieu sait que je me baigne beaucoup! J’adore même ça, Mais non… le maillot de bain ne passera pas par moi! Qu’on se le dise!

A la place, je vais plutôt coudre ça:

sarong

Mais késako??????

Ceci est un sarong.

Voyons ce que nous dit notre ami Wiki sur ce Sarong:

Le sarong (du malais sarung, « étui ») est une pièce de tissu rectangulaire d’au moins un mètre de large dont on a cousu ensemble les deux petits côtés de façon à former un étui cylindrique. C’est un vêtement simple, et mixte, porté par les femmes, les hommes ou les enfants. Il peut être noué sur le côté, devant, ou simplement enroulé sur lui-même à la ceinture. Le sarong est couramment et traditionnellement porté en Asie du Sud-Est.

Il en existe sans couture, tissées d’une seule pièce de manière tubulaire. Le sarong peut être fait de différentes matières : coton, soie ou polyester. Le sarong peut également être fait en tissu ikat, ou dans d’autres types de tissus, par exemple songket et tapis en Indonésie. En Indonésie, les tissus les plus employés comme sarong sont les damiers colorées, mais aussi parfois des batik locaux dans les régions musulmanes ainsi que le poleng dans les régions hindouistes.

Son utilisation est très large, allant du vêtement que l’on porte chez soi pour être à l’aise, à une tenue de cérémonie. Il peut aussi servir à porter des objets ou un bébé ou jeune enfant, en bandoulière.

J’ai découvert l’existence du Sarong très récemment. C’est mon frère et ma belle soeur qui en ont rapporté de leur fabuleux tour du monde (clic clic pour visiter leur site, si l’envie de voir du pays vous démange!).

Et j’ai tout de suite vu le potentiel extraordinaire pour une sortie de bain de mer! Un peu d’exotisme sur les plages bretonnes ne fera pas de mal! Et pourquoi pas pour le coup chercher à le réaliseras un tissus traditionnel balinais.

Sans compter que d’un point de vue technique, vacances oblige à cette période de l’année, je risque d’atteindre le niveau zéro de la connexion neuronale…!

 

 

  • En septembre, une robe:

 

robe-leonie-balzac-paris

Robe en denim Léonie – Balzac Paris

Histoire d’aborder la rentrée sereinement.

J’ai eu beaucoup de mal à déterminer quelle robe ferait partie de cette catégorie…

En fait, au quotidien, je ne porte pas de robe… Pas vraiment travail-compatible… Du coup, c’est une pièce que je couds peu.

Mais j’avais tout de même repéré en septembre dernier cette petite robe chez Balzac Paris.

J’imagine ma version tout-pareil, avec peut être quelques centimètres de longueur supplémentaires Il n’y a que moi qui trouve que les robes du PAP sont de plus en plus courtes????!!!!!#jevieillis.

 

  • En octobre, un pantalon:

 

Jean Safran – Deer and Doe

Ce sera un Safran de Deer and Doe.

Parce qu’il m’intrigue depuis sa sortie et que jusqu’ici, je n’ai pas pris le temps de me pencher sur la question! C’est l’occasion donc!

 

  • En novembre, un manteau:

 

Avant qu’il ne fasse trop froid!

 

marumi-bxl-15-e1445930507207marumi-bxl-11-e1445930518168

Marumi – Blousette Rose

Tellement beau…!

 

  • Et enfin en décembre, une chemise:

 

chemise-gustave-bp

Chemise Gustave – Balzac Paris

Balzac Paris Again!

J’aime beaucoup cette chemise à base très classique mais si féminine avec ce double volant dans le bas. Pas encore de patron en tête, mais vu la passion pour la chemise qui se développe de manière exponentielle à l’atelier perché, l’élu ne devrait pas tarder à être sélectionné!

Voilà!

Tout un programme bien enthousiasmant et stimulant!

Merci Clotilde pour cette belle inspiration, et à mardi pour le premier rendu de copie!

Kenavo!

C.

Parce que…

Parce que je suis encore largement dans les temps (pour une fois…!)…

Parce que l’année qui vient de s’achever nous a permis de vivre de très grandes peines comme nos plus belles joies…

Parce que je ne me voyais pas reprendre le fil de mes coutures légères sans parler de ce jour de novembre…

Parce que ce moment se passe de tout commentaires…

Parce que, quand même, j’ai fais La robe et que donc ces photos sont tout à fait à leur place ici…

Parce que tout simplement le meilleur est devant nous…

Je vous souhaite à chacune et chacun une douce et merveilleuse année 2017!

 

img_6630

dsc08845

dsc08949

dsc08829

img_6978

img_6977

img_2298dsc09349

img_2285

Les canonissimes barrettes en cuir bronze sont réalisées par la très talentueuse Vio Osio

Robe: assemblages de patrons LMV, et Burda (3 en touT!  si ça vous intéresse, je vous ferai une petite récapitulatif dans un prochain post)

Voilà l’été!

Ça fait déjà un petit moment que j’ai ce projet en tête… J’en avais envie, j’ai eu plusieurs demande de clientes, et l’arrivée imminente des beaux jours a fait le reste!

Les fouta sont là!

La fouta, c’est le must-have de l’été sur nos plages!

De la couleur en veux-tu en voilà, des sacs allégés (surtout au retour!), un pouvoir absorbant au top, il n’en fallait pas plus pour me convaincre.

IMG_1867

 

Mais au fait, une fouta, c’est quoi?

Notre ami Wiki nous dit que le mot fouta est d’origine indienne et servait originairement à désigner une sorte d’étoffe, apportée d’inde, par la suite, on l’a appliqué à diverses espèces de vêtements qui étaient faits dans l’origine de cette étoffe..

Au XIVème siècle, le voyageur Ibn Batouta dit en parlant des hindous : » leurs vêtements consistent en une fouta que l’on attache à sa ceinture au lieu de caleçon, car ils ne connaissent pas le pantalon. »

 

Je vous passe les détails sur les utilisations nombreuses et variées des fouta , en caleçon donc, en turban, sur le dos pour se protéger du soleil, et au hammam. Reprenons les explications fort intéressantes de Wiki:

Etoffe qu’on attache à la ceinture, en entrant dans le bain ou les hammams. Au XIVème siècle, Ibn Batouta dit en décrivant les hammams de Bagdad. On donne à chacun qui entre le bain trois fouta, on sert de la première en guise de caleçon, en entrant dans le bain, de la seconde quand on sort, et avec la troisième en s’essuie le corps.

Passionnant non?

Bon de là à avoir trois fouta chacun, il y a de la marge, mais bon… si certains parmi vous tiennent à ce point à la tradition, je me ferai un devoir de fournir!

 

030

 

Et les fouta de Blanche & Barnabé dans tout ça? Elles ressemblent à quoi?

 

Au départ, je pensais que je proposerai des fouta « classiques », entendez par là les fouta unies d’une couleur vive et chatoyante de préférence avec trois bandes blanches à chaque extrémité, une large entourée de deux petites.

 

Mais ces fouta là, on les trouve absolument partout, et  j’avais surtout envie de vous proposer quelque chose de plus sophistiqué, de différent. Et en cherchant, et bien j’ai fini par trouver!

Des fouta rayées, des fouta nid d’abeille, des foutas à chevrons, des fouta ornées de rayures lurex (so chic!), etc…

 

069

 

Et la Blanche & Barnabé’s touch dans tout ça?

 

Je vous propose de personnaliser vos fouta en les brodant pour vous.

Un prénom, un motif de broderie, vous pouvez tout choisir, jusqu’à la couleur, c’est dire!

Blanche & Barnabé a entrepris de nouer des partenariats avec deux entreprises de créations de motifs de broderie: A vous de broder et Bobinette et Souricette.

Leurs motifs sont d’une qualité remarquable et à croquer!

D’autres partenariats sont en cours… affaire à suivre donc…

 

Pour celles et ceux qui n’auraient pas d’idées, je vous propose une série de fouta qui sont déjà brodées, un prénom peut compléter la personnalisation, une partie de votre inspiration est déjà réalisée, à vous d’y apporter votre touche!

 

078

 

Toutes ces belles choses seront naturellement disponibles via la page facebook de Blanche & Barnabé, ainsi que sur la boutique A Little Market:

http://www.facebook.com/blancheetbarnabe/

http://www.alittlemarket.com/boutique/blanche_barnabe-1061685.html

A vous la plus belles des fouta cet été, un modèle unique et personnalisé!

 

 

Et vous? Sur le sable, sur laquelle vous étendrez-vous?

Petite blouse facile à vivre #2

Lors de ma dernière escapade sur les rochers de Ploum’, je vous avait dit que j’avais l’intention de me coudre quatre petites tuniques faciles à vivre pour égayer mon quotidien vestimentaire (rien que ça!).

Voici donc la dernière mouture !

J’avais très envie d’une tunique écrue. Un petit coup de fil chez Toto Rennes (où j’ai mes entrées – joie!) pour m’assurer qu’ils avaient ce qu’il fallait, et en avant Guingamp!

Le tissu donc est un crêpe de polyester écru que j’ai tout de suite aimé pour sa couleur et son tombé. Il est d’ailleurs à un prix dérisoire chez Toto rue Nantaise à Rennes pour celles (et ceux-je ne suis pas sectaire!) qui  habitent dans le coin. J’ai également embarqué 3 mètres de biais de satin pour mes petites finitions.

Toujours sur la base de mon patron maison, mais avec quelques modification pour lui donner un petit côté plus sophistiqué:

 

IMG_1862IMG_1853IMG_1847

Alors ces modifs?

J’ai d’abord voulu des découpes au niveau des épaules façon Sézane. Elles sont gansées d’un biais satin châtain clair (on ne se marre pas… j’ai du mal à nommer cette couleur…!)

Le dos est coupé à la façon d’une chemise. J’ai décalé le bas de la tunique du pli du tissu de manière à créer un large pli creux. La couture est également gansée d’un biais de la-couleur-dont-je-ne-connais-pas-le-nom.

Les bracelets de manches sont une nouvelle fois taillés un peu moins larges que le bas des manches pour pouvoir porter les manches longues ou relevées aux coudes pour travailler. Pour ajuster les deux largeurs (manches et bracelets de manches) j’ai ajouté des plis plats.

Enfin l’encolure et le bas de la tunique sont finies à l’aide du même biais.

Cette petite blouse, je l’adooooore!

Elle est plus que facile à vivre!

D’abord, elle a le bon goût de se marier avec l’ensemble de mes pantalons et autres jupes!

Ensuite elle se porte vraiment très facilement le jour pour travailler, la coupe est simplement géniale. Mais elle fait parfaitement le job le soir si je sors!

Bref, c’est la petite blouse dont j’avais terriblement besoin!!! (sens de la mesure hum! hum!…)

A très vite pour les deux dernières!

C.